Avignon protège, restaure et met en valeur son patrimoine

Les règles architecturales
BAIES ET OUVERTURES

les fenêtres racontent l'histoire 

Leurs transformations subies au cours du temps témoignent de l’histoire de l’architecture et des modes de vie.

Aujourd’hui, leur remplacement avec pour seule exigence l’isolation thermique et phonique, entraîne la perte de témoignage historique et de création artisanale de grande valeur.

 

 

Fenêtre XVI :
Des menuiseries de plus en plus rares, à préserver.

 

 

Fenêtre XVII :
Le développement du verre et le souci de mieux éclairer inaugurent la réalisation de grandes baies. Le meneau central disparaît et les fenêtres ouvrant « à la française» remplacent les châssis.

 

 

Fenêtre fin XVII :
Les vitraux de petits modules ont été remplacés par de plus grands carreaux rectangulaires fabriqués par les premières manufactures de verre (Saint Gobain).

 

 

Fenêtre début XVIII :
Latéralement apparaissent la noix et la contre noix qui remplacent la feuillure.

 

 

Fenêtre fin du XVIII :
Les carreaux s’agrandissent. A l’axe les deux vantaux se réunissent par une ligne brisée puis par une doucine et enfin avec un mouton et une gueule de loup

 

 

Fenêtre XIX :
Le verre s’affine et la fenêtre s’agrandit avec la suppression des petits bois. L’étanchéité se perfectionne avec l’apparition du regingot qui évite le pourrissement de la pièce d’appui.

pdf télécharger la fiche sur les fenêtres

XVIe siècle

façade en pierre

XVIIe siècle

facade pierre

XVIIIe siècle

facade pierre

XIXe siècle

facade pierre

XXe siècle

facade pierre
avignon

Ville d'Avignon - Maison du Patrimoine et de l'Habitat - 20, rue du Roi René 84000 Avignon - © 2009